exceptionnel.jpg

Aide financière Individuelle exceptionnelle pour les situations d'urgences

Covid 19

Allocataire avec APL, RSA, avec un enfant à charge

Aide exceptionnelle de solidarité versée mi-mai 2020

Pour allocataires RSA & Ass

RSA

Je suis bénéficiaire du RSA, de la Prime d’activité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et je suis au chômage partiel ou technique. Comment je le déclare ?

Vous êtes bénéficiaire du RSA, de la Prime d’activité ou de l'AAH, vous devez déclarer, dans la déclaration trimestrielle de ressources, les sommes perçues au titre du chômage partiel, dans la catégorie salaires.

. Le RSA Le montant du revenu de solidarité active a été revalorisé par décret à hauteur de 0,9 %. Le montant forfaitaire mensuel du RSA pour un allocataire sans enfant est désormais de 564,78 euros et de 847,17 euros pour un couple, également sans enfant.

Handicap

L’allocation aux adultes handicapés (AAH)

Le montant maximal de l’AAH s’élève désormais à

  • 902,70 euros.

Cette prestation est conçue pour les personnes handicapées à partir de 20 ans (16 ans sous certaines conditions) et dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 %. 

L'allocation journalière de présence parentale (Ajpp)

Versée si vous vous occupez de votre enfant gravement malade, accidenté ou handicapé, son montant journalier s'élève désormais à:

  •  43,83 euros pour un couple

  • 52,08 euros pour une personne seule

Si, en plus, vous supportez des dépenses liées à l'état de santé de votre enfant, un complément, qui s'élève à 112,12 euros par mois, peut vous être versé, sous certaines conditions.

L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (Aeeh) Versée pour vous aider dans l'éducation et les soins à apporter à votre enfant handicapé de moins de 20 ans, elle s’élève désormais à 132,61 euros pour l’allocation de base.

 

La prime de déménagement

 

Le montant de la prime est égal aux dépenses réellement engagées pour votre déménagement, avec une limite de 994,56 euros si vous avez trois enfants à charge.  82,88 euros par enfant en plus.

La prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE)

Elle est accessible si vous cessez ou réduisez votre activité professionnelle pour vous occuper de vos enfants de moins de 3 ans (ou de moins de 20 ans s'ils sont adoptés).

Montant mensuel :

  • 398,39 euros en cas de cessation totale d’activité

  • 257,54 euros pour une durée de travail inférieure ou égale au mi-temps

  • 148,57 euros pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.

Titre de séjour

Les pouvoirs publics ont décidé de prolonger les titres de séjour expirés à partir du 16 mars pour une durée de 180 jours. Les titres de séjours concernés sont :

· Les visas de long séjour ;

· Les titres de séjour, qu’elle qu’en soit la nature (à l‘exception des titres spéciaux délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger)

· Les autorisations provisoires de séjour ;

· Les attestations de demande d’asile ;

· Les récépissés de demande de titre de séjour.

Pension alimentaire 

Les ministres Marlène SCHIAPPA Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations et Christelle DUBOS Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé invitent les parents qui ne percevraient pas correctement la pension alimentaire fixée légalement mais aussi tout parent qui du fait de difficultés financières ne pourrait pas assurer correctement le versement de cette pension alimentaire de saisir l’agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaire (ARIPA) via leur caisse d’allocations familiales ou Caisse de mutualité sociale agricole. L’ARIPA pourra si besoin verser une allocation de substitution à la pension alimentaire (l’allocation de soutien familial ou ASF, d’un montant de 115€) à tout parent isolé et se charger du recouvrement de l’impayé. Toutes les informations sont disponibles sur le site pensionalimentaire.caf.fr (pour les allocataires relevant des CAF) ou pension-alimentaire.msa.fr (pour les allocataires relevant de la MSA).

Compte tenu de la situation épidémique et des mesures de confinement, le versement de l’ASF aux familles monoparentales récemment séparées et n’ayant pas encore de titre exécutoire de pension alimentaire est prolongé de 4 mois.